débuter activité à titre complémentaire massage

DÉBUTER PETIT


INDÉPENDANT À TITRE COMPLÉMENTAIRE




Il va de soi que débuter dans une nouvelle voie ne peut se faire sans erreurs.


Aucune erreur n’est importante si le praticien en tient compte et modifie sa façon d’agir pour la suite de son activité.


Plus vous débutez gros, plus vos erreurs vous coûtent.


Aucun praticien ne peut dire qu’il n’a jamais créé une offre qu’il n’a pas regrettée.


Sans lancer cette offre, sans tester sur des clients, il n’aurait pas pu savoir qu’elle n’était pas si positive qu’il le pensait.


Cela ne doit cependant pas le freiner pour la suite.


Plus vous testez, plus vous affinez, plus vous définissez clairement les zones d’ombre qui restaient à votre projet et plus vous tracez la route de la réussite, qui n’est pas un long fleuve tranquille, mais plutôt un chemin sinueux, semé d’embuches, sans qu’aucun aspect négatif ne soit difficile à surmonter.


Il suffit d’être déterminé.


Plus vous avancez, plus cela devient facile et lumineux.


Ne vous laissez pas trébucher sur le premier obstacle, rebondissez pour aller plus en avant.


INDEPENDANT A TITRE COMPLEMENTAIRE


Si vous avez un emploi et souhaitez débuter votre activité pour quelques heures par semaine dans un premier temps, cela est tout à fait envisageable. Au fil du temps, et du développement de votre clientèle, vous pourrez réduire votre temps de travail pour augmenter le temps que vous consacrez à l’activité de massage.


Beaucoup d’indépendants qui exercent à titre principal, ont débuté de la sorte, pensant même parfois qu’ils resteraient complémentaires, puis, ont pris tellement de plaisir dans la pratique de la profession, qu’ils ont réduit de plus en plus le temps de travail comme salarié, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus que l’activité de massage.


CONTACT Ecole du Wellness 


Rue d'Abhooz (ZI Hauts-Sarts)

B-4040 HERSTAL

Belgique

contact@ecolewellness.be


Copyright © All Rights Reserved